Article Midi Libre : le pélardon local d’Éric Dedieu mérite d’être connu et dégusté

http://i0.wp.com/images.midilibre.fr/images/2016/03/23/eric-dans-sa-bergerie_1837741_667x333.JPG?w=1100

Le printemps est bien là : le pélardon est arrivé à Bonnevaux !

Il est 9 heures, la traite des chèvres se termine dans la bergerie et Éric Dedieu, suivi de son troupeau va descendre la calade des Allègres jusqu’au ruisseau d’Abeau. Les chèvres vont se promener pendant 5 à 6 heures dans la montagne et fin d’après-midi, elles rentreront seules à la bergerie, sauf si la meneuse du troupeau a envie de glander encore un peu !

C’est de ça dont rêvait Blanquette, la petite chèvre de Monsieur Seguin : parcourir librement les faïsses, grignoter un peu de bruyère, un peu de serpolet, chercher les glands de chêne vert, les châtaignes, lézarder au soleil.
Éric s’occupe de la traite et de la commercialisation, Sylvie étant à la fabrication des pélardons.

Ce n’est pas n’importe quel fromage de chèvre qui peut s’octroyer le beau titre de “Pélardon des Cévennes”, en effet pour bénéficier de cette AOP, il faut respecter un cahier des charges qui précise les jours de pâturage obligatoires, qui prévoit la variété des parcours, les conditions strictes de fabrication et d’affinage et plusieurs autres obligations.
Les deux éleveurs de Bonnevaux ont un savoir-faire qui produit des pélardons de haut niveau, onctueux, merveilleusement savoureux et à déguster sans modération !

France Mainguet pour Midi Libre

Lire l’article sur le site de Midi Libre